Creaclic.ch - Fiche créative Feutrage de la laine à l'aiguille, cours de base

Pour cette initiation, le sujet est un tournesol; ceci permettra d'exercer la réalisation de formes pointues (les pétales), rondes (le centre), et de superposer des éléments.

MATERIEL :

  • laine à feutrer jaune, laine à feutrer brune
  • aiguille à feutrer
  • plaque pour feutrage à l'aiguille

Creaclic vous propose la majeure partie des articles nécessaires à cette réalisation; en cliquant sur l'onglet "accueil" vous serez redirigé vers la boutique en ligne www.creaclic.ch.

Création et photos : Nadine Allemann cliquez sur les photos pour agrandir
 
 

REALISATION

 

Le feutrage consiste à mêler les fibres entres elles pour leur donner tenue et épaisseur au moyen d'une aiguille à feutrer, qui ressemble à un petit harpon. La plaque synthétique est en polyester, avec une couche de plastique dur; sans ce plastique dur, les morceaux de polyester seraient arrachés et se mêleraient aux fibres de laine et saliraient votre travail. Lorsque votre plaque synthétique sera usée, vous pouvez la retourner et utiliser l'autre face.

Il est important de maintenir l'aiguille droite, sinon elle risque de se rompre, et de retourner régulièrement l'ouvrage pour le feutrer des deux côtés.

Prenez une mèche de laine jaune, d'environ 4cm de largeur sur 15 de longueur, et commencez à piquer la partie du milieu, pour bien consolider les fibres. Cette partie va devenir plus fine, plus plate. Pliez ensuite la mèche en deux, et piquez à nouveau le même endroit, en superposant les deux couches. Travaillez ensuite le reste de la surface, pour assembler les fibres. Les bords restent flous pour l'instant.

Saisissez un côté et rabattez-le lègerement vers le milieu, piquez pour fixer cette partie. Faites de même de l'autre côté, pour obtenir une pointe.
 

La laine restante sera enroulée et rabattue puis piquée jusqu'à ce que votre triangle soit solide.

Chaque élément feutré devra être piqué des deux côtés pour un bon maintien. La laine peut être modelée, on peut étirer un travail trop étroit pour l'élargir, ajouter de la laine pour donner plus de volume ou au contraire piquer plus longuement pour aplatir une partie trop volumineuse. Si votre motif est trop large, repliez le bord sur lui-même et piquez pour obtenir une épaisseur régulière sur tout votre ouvrage.

Vous pouvez aussi piquer longuement les bords pour avoir une surface bien délimitée et laisser le centre un peu plus flou, pour un effet vaporeux.

Dans tous les cas, essayez dès le départ de plier ou enrouler ou tordre votre mèche de laine pour vous approcher au maximum du résultat souhaité.

Servez-vous de vos doigts pour maintenir votre travail et pour plus de précision, pour rabattre d'éventuelles fibres "rebelles". Une seconde aiguille peut aussi vous aider à maintenir une partie de l'ouvrage pendant que vous piquez.

Pour le tournesol de notre exemple, 10 pétales sont nécessaires... de quoi s'entraîner suffisamment pour devenir professionnelle du feutrage !

Superposez légèrement les coins des pétales pour former une étoile à cinq branches et piquez pour souder ces parties.

Les cinq autres pétales seront placés par-dessus, et piqués sur toute leur base pour un bon maintien. Retournez votre travail et piquez aussi l'arrière. Si vous souhaitez que les pétales du deuxième rang soient un peu plus pointés vers le haut, tenez-les dans la position voulue pendant que vous piquez. En donnant un angle à votre pétale, les fibres piquées seront maintenues dans cette position; vous obtiendrez un effet de volume.

Enfin, pour le centre, enroulez en spirale une mèche brune et placez-la au centre de vos pétales. Piquez d'abord les bords, pour mêler la laine brune à la jaune, puis piquez le centre pour consolider cette partie. Si votre centre est trop plat, vous pouvez ajouter de la laine et piquer à nouveau.

Si vous regardez l'arrière de votre travail, vous constaterez que les fibres brunes qui chevauchent les fibres jaunes traversent toute l'épaisseur du tournesol; c'est la preuve que les fibres sont bien feutrées. A ce stade du travail, si vous retournez votre tournesol pour piquer l'arrière, veillez à feutrer uniquement la partie brune pour éviter que des fibres jaunes apparaissent aux bords du rond central brun.

En cas "d'accident" de ce type, ajoutez simplement un peu de laine brune pour masquer les défauts et piquez uniquement du côté qui sera visible.

 
CONSEILS FEUTRAGE

 

Pour feutrer rapidement des formes bien nettes, vous pouvez utiliser un emporte-pièce de pâtisserie, qui servira de gabarit. Placez la laine dans la forme et piquez à l'aiguille jusqu'à obtention de l'épaisseur et la densité souhaitées. Vous pouvez ajouter de la laine à tout moment pour améliorer votre forme, si nécessaire. N'oubliez pas de tourner l'ouvrage pour feutrer les deux côtés.

 

 

Le polystyrène est une matière qui peut être garnie de laine feutrée; piquez la laine à l'aiguille directement sur le support choisi. Avec cette méthode il n'y a pas besoin de plaque de feutrage, il vous faut uniquement la laine, la forme en polystyrène et l'aiguille.

version imprimable :